Catégories
Tutoriels Tricks

Comment faire un trackstand sur un fixie

Le trackstand est l'un des tricks les plus populaires dans le monde du pignon fixe. Je dirais que ce n'est même pas un trick, mais plus une brique élémentaire qu'il faut maîtriser à 100%, que vous cherchiez à avoir plus de contrôle sur votre vélo ou que vous vouliez vous investir dans le freestyle.

Pré-requis :

  • Un vélo à pignon fixe
  • … et c'est à peu près tout !

Notez que vous n'avez pas besoin de straps pour réaliser ce trick, mais lorsque vous le maîtriserez, c'est une bonne pratique de les utiliser pour vous sentir plus en confiance sur votre vélo.

Concept

Le concept du trackstand est de pouvoir s'arrêter à vélo sans poser le pied au sol, en gardant son équilibre. Contrairement à d'autres vélos, c'est possible sur un pignon fixe grâce à la possibilité d'avancer et de reculer.

De plus, le deuxième élément qui vous permet de garder votre équilibre latéral est l'angle de la roue avant (cf photo ci-dessus).

1. La première étape consiste à déterminer votre pied dominant. Si vous savez déjà skidder sur votre fixie, c'est le pied qui s'avance et tire le strap vers le haut. Cela peut être le même que le pied que vous utilisez pour tirer au football, ou le pied avec lequel vous commencez à pédaler. Si vous ne savez toujours pas encore, continuez à lire l'article et essayez avec les deux pieds.

Si vous ne vous sentez pas à l'aise avec l'un, essayez l'autre !

2. Dès que vous l'avez déterminé, vous pouvez commencer à pédaler lentement vers l'avant et essayez de vous arrêter avec vos pieds à l'horizontale (pédales au même niveau, comme 9h et 3h sur une horloge).
Essayez de garder autant que possible vos fesses sur la selle. Au début, ce sera bizarre, mais continuez de répéter cette étape.

Pieds en équilibre vers l'avant et vers l'arrière

Roue tournée d'environ 45°

3. Une fois que vous pouvez ralentir jusqu'à votre point d'équilibre en utilisant vos pieds, tournez votre roue avant sur le côté de votre pied dominant.

4. A ce stade, il ne vous reste plus qu'à regarder vers l'avant, roue avant tournée, pédales horizontales, bien assis sur la selle. Pour garder l'équilibre, il faut pousser alternativement vers l'avant et vers l'arrière sans pour autant sortir de la selle. Sinon, vous perdrez le point d'équilibre et ce sera compliqué de le retrouver.

La sensation est assez bizarre, mais il est important de se sentir parfois confus avec le point d'équilibre. Retrouver l'équilibre autant que possible est un très bon exercice pour intégrer le point d'équilibre.

Remarques

N'oubliez pas de corriger avec la pédale arrière. Si vous avez du mal avec le trackstand, je vous recommande vraiment d'essayer de rouler en fakie. De cette façon, vous devriez vous sentir plus en confiance lorsqu'il s'agit de corriger le blanc : vous allez trop reculer et avancer mais vous l'affinerez progressivement jusqu'à ce que vous vous immobilisiez sur votre vélo.

Encore une fois, l'erreur courante est de perdre l'équilibre en effectuant une correction vers l'arrière/vers l'avant. Essayez de garder vos fesses bien sur la selle autant que vous le pouvez, surtout lorsque vous corrigez vers l'arrière. Détendez votre pied avant, si vous êtes tendu, vous perdrez l'équilibre !

Tutoriel vidéo

Voici un tutoriel vidéo de Jackson Radshaw, le fondateur de FOAD Gang :

VIDÉO

On espère vous voir vous arrêter au feu rouge la prochaine fois, mais il y a plus de chances que vous le grilliez 🙂

Si le didacticiel vous a aidé de quelque manière que ce soit, vous pouvez suivre @el_fakijoe .